QUAND ON CRÉE, ON PERD LA NOTION DES CHOSES.

MICHEL TREMBLAY - Des nouvelles d'Édouard

Qui suis-je?

Ma photo
Comme je ne le sais pas vraiment moi-même on va essayer de le découvrir ensemble d'accord? Okidou...

Mes truCs de SCRAP...

ART-spire

ModCloth

ETSY



_________________

Un GROS merci...

... à VALORIE WIBBENS Designs pour les trucs ScrapDigi qui ont servis à créer ma bannière et backround de Blog.















___________________

The TRANSLATOR

jeudi 10 juin 2010

HAIBANE RENMEI...

... hé bien !
Toute une pause que j'ai pris là... Des fois on a des bonnes journées, des fois des moins bonnes... C'est la vie j'imagine.
Ces derniers jours, j'ai bizarement un retour à des levées de corps pénible à 4am où je me lève et je ne peux retourner dans le coma profond que je désire tant. Alors bien, je me lève et je vais m'asseoir à ma station de travail dans le but de pas réveiller personne et je surf le net.
Ce matin fut un de ces matins... alors je vous explique comment, quelqu'un qui sait pas où se garocher, peu shifter un 180 degré dans l`temps de l`dire !...

Voilà quelque mois, j'ai fait, pour le plaisir plus qu'autre chose, l'acquisition d'un tarot que j'ai trouvé sur St-Denis en faisant du shopping un Dimanche après-midi avec mon mari. Je dois vous mentionner que mon mari est un FAN de Manga, de film, de bande dessinées japonaise et de trucs du genre. Alors en regardant le présentoir de tarot je tombe sur un deck Manga illustré par l'artiste Saori Takarai dont j'adore les dessins.


Dans l'idée de me servir de mon deck pour m'amuser un peu mais aussi pour faire ça comme il faut (pas que je me veulent me prendre pour Mme Minou là mais bon, tant qu'à faire kek'chose aussi ben le faire comme du monde) je décide de me chercher, ce matin, un guide du tarot sur les différent site de vente de livres en ligne... 'trouve pas vraiment grand chose à mon goût... Là en regardant ma boite je me dis que ''colinne que ça serait donc cool d'être capable de dessiner ''Manga''. Me semble que c'est tellement cute, joyeux et inspirant comme dessin ... ''
Premier shift, je tourne ma recherche vers des livres pour dessiner Manga... difficile à trouver sans voir l'info dedans, j'me dis: J'irais plus tard chez INDIGO et je jeterai un oeil... anyways y'annonce de la mouille alors ça ou dormir, c'est mieux de faire ça. Là, ma tête prend une 'tite pause pour se dire que par une journée de mouille, écouter des Manga ça pourraît être pas mal cool !
Alors shift no.2 et je me met à me rappeller d'une série que j'avais commencer à écouter,voilà quelque années avec mon mari, intitulée HAIBANE RENMEI qui était pas mal à mon goût et dont on n'avaient jamais vu la fin...



Au moment où je pense à ça, je ne me rappelle pas du titre par contre, tout ce dont je me souvient c'est que c'est l'histoire d'une fille qui tombe du ciel et qui éclos d'un coccon pour se voir pousser des Ailes Grises (traduction franco du titre) dans l'dos.
C'est l'histoire en gros de pleins de petits ''anges'' qui vivent leurs vie et font leurs ''apprentissage''...


David me trouve ça sur le net c'matin! WOOHOO... Cette histoire pour ce que j'ai eu la chance d'en voir est vraiment superbe...
Alors pour vous, si ça vous interresse de savoir de quoi y'en r'tourne, voici un résumé de l'histoire et une des multiples critiques, trouvée au sujet de cet animé sur le web...

L'HISTOIRE
Dans son rêve, une fille en robe blanche tombe du ciel, un corbeau tente de la rattraper dans sa chute, mais la jeune fille répond que ce n'est pas utile. L'oiseau part, la fille regarde vers le sol et aperçoit une grande ville en dessous. Au même instant, dans un couloir, une femme apparaît chargée d'une boîte, une cigarette allumée. Au dessus de sa tête, une auréole, et dans son dos, deux ailes grises. Alors qu'elle va pour descendre au rez-de-chaussée, elle jette un coup d'oeil dans une pièce et découvre un énorme cocon. A l'intérieur, la jeune fille en blanc qui tombait du ciel. Lorsque le cocon s'ouvre, elle est recueillie par la communauté des Haibane, les ailes grises. Parce que son rêve était celui d'une chute, elle reçoit le nom de Rakka (qui signifie chute), en même temps qu'une auréole. Pendant la nuit, ses ailes se mettent à pousser dans le dos et la femme à la cigarette qui l'a découverte, Reki, s'occupe d'elle pour la rassurer et nettoyer ses ailes.


Par la suite, Rakka découvrira les autres membres, quittera la "Old Home" où vivent les Haibane, et ira dans la ville toute proche. Mais dans ce monde étrange, il existe des interdits, nul ne peut franchir le gigantesque mur qui entoure la ville et la résidence des Haibane. Puisque l'on ne peut pas partir en traversant le mur, Rakka essaie de trouver sa place, son utilité dans ce monde étrange. Dans ses moments de doute, elle trouve du réconfort auprès de Reki, mais cette dernière ne cache-t-elle pas aussi d'autres mystères, d'autres doutes, d'autres failles ?



LA CRITIQUE
Comme pour Lain, la série repose sur le caractère étrange du monde, mais cette fois-ci, c'est du côté du merveilleux de la fantasy qu'il faut se tourner et non de la science-fiction. Le monde est bizarre, avec ce mur gigantesque, ses règles obscures sanctionnée par une espèce de prêtre ermite. Rapidement, un jeu s'installe entre la série et le spectateur, parce que si les Haibane ont l'apparence d'anges, ce terme n'apparaît jamais dans les épisodes et aucune croix, aucun symbole chrétien n'apparaît. Toute la symbolique est propre au monde décrit.
Pourquoi des apparences d'anges, alors ? Parce que la notion de péché revient très souvent dans la deuxième moitié de la série, avec insistance. Il existe une différence entre les "bons" et les "mauvais" haibane, et c'est la manière de surmonter ses péchés. On pourrait croire à une forme de moralisation, mais le péché en question n'est pas lié à un comportement chrétien, mais à une attitude par rapports aux autres. Le pécheur est celui qui s'enferme sur lui-même, qui ne demande aucune aide et qui tente de résoudre ses problèmes et ses doutes en ne comptant que sur lui.


Remercier les gens pour ce qu'ils vous ont apporté constitue une démarche importante pour chaque Haibane, et la question de l'échange est fondamental dans la série. Que reste-t-il de quelqu'un si ce n'est ce qu'il a fait pour chacun ? Cependant, accomplir des bonnes actions ne suffit pas pour faire un "bon" Haibane. Il est possible d'aider les autres, de s'en occuper de manière sincère et dévouée tout en étant enfermé dans ses péchés. La plus grande faute, c'est de ne compter que sur soi-même, de ne pas accepter l'aide des autres, de ne pas assumer ses faiblesses et de refuser de les partager avec quelqu'un. C'est la force égoïste et orgueilleuse qui est le grand péché.

Comme dans LAIN, (que j'ai vu d'ailleur et qui fut le premier animé japonais que j'ai VRAIMENT adoré) le motif chrétien est présent en filigrane dans Haibane Renmei, mais jamais de manière prosélyte, c'est plutôt l'aspect moral, mais non moralisateur qui est à l'oeuvre ici. Il s'agit de dire que "Donner" aux autres ne suffit pas, et ne fait pas de quelqu'un une personne bonne et juste, il faut aussi savoir "Remercier", accorder à l'autre une place, une existence. Sinon, tout ce qu'on a fait de bien disparaît, finit dans l'oubli et l'on reste enfermé dans ses murs intérieurs, comme la ville de Haibane Renmei.




En lisant cette critique, je saisi mieux maintenant pourquoi cette série était venue me chercher autant... Tout comme LAIN.

Alors voilà ! C'est le genre d'exercise, pas toujours sain j'vous dirais' que je fait faire à mon cerveau ces temps-ci et même lui par bout a d'la misère à suivre... Tarot... Livres sur le tarot...Manga... J'dessine tu du Manga moi?... Livres sur comment dessiner du Manga... Série Japonaise animées sur des Anges vue à 1/2 dans l'passé?... C'est quoi le titre déja?... Demande à David ... Haibane Renmei?...
WOO HOO! c'est ça !!!!!
OUF ! ... et tout ça en moins de 20 minutes !
Êtes-vous étourdie? Moi parfois j'm'étourdie moi-même c'est pas des farces! Non mais j'ai tu hâte d'être capable de brancher mes intérêts sur kekk' chose de concret vous penser?... (SIGH)
(Une confidence? Hier je contemplait peu-être me mettre sur la peinture à l'huile!!!
Pas d'farce!)
Anywoo, en attendant ce miracle, ce soir c'est clair qu'on se tape la série (ou enfin une partie) sur le ''tube''...
Mautadine de température biz... Y'est où donc l'été?
Ah oui c'est vrai, on est pas encore le 21. OK OK! On va lui donner une chance ...
HAHAHA

1 commentaire:

  1. Belle bannière mon amie! Heureusement que tu m'expliques le pourquoi du manga car sinon j'aurais pensé que tu es une japonaise crack de mangas qui a subi plein de chirurgies!
    Flo adore en dessiner, elle pourrait t'en faire pour ta prochaine bannière! À moins que je fasse la mienne???

    Bisous,

    Val xox

    RépondreSupprimer